couverture de Barcelone aquarelles

Barcelone aquarelles

Graham Byfield (aquarelliste), Marcus Binney (textes)

Collection :

17 octobre 2019290 x 150 mm — 96 pages — 30
ISBN : 978-2-87868-255-7

Barcelone. À cette seule évocation, tout le monde pense immanquablement à la Sagrada Familia. L’œuvre initiée par Antoni Gaudí est bien l’emblème de la capitale catalane. Ses premières pierres ont été scellées en 1884 et les dernières devraient l’être dans la prochaine décennie. La permanence et la longueur de ce chantier disent beaucoup de la passion des Catalans pour l’architecture. Depuis l’occupation romaine, la ville n’a cessé de se créer de nouveaux quartiers, épousant ou inventant de nouveaux styles, de nouveaux canons. Et si la municipalité a aujourd’hui interdit qu’aucun immeuble ne dépasse la cathédrale, Barcelone ne cesse de se moderniser et de faire appel aux créateurs modernes, à l’image de la Torre Agbar, que la ville doit à Jean Nouvel.
Graham Byfield a suivi ces différentes empreintes architecturales, des ruelles du Barrio Gotico, assis sur la ville romaine, aux folies des modernistes du dix-neuvième siècle, épris de nature.

Graham Byfield

Les aquarelles de Graham Byfield illustrent plusieurs ouvrages consacrés aux plus belles villes du monde. Durant la première partie de sa carrière, cet artiste a travaillé plus particulièrement en Extrême-Orient comme graphiste et créateur publicitaire. Il s’est alors intéressé de près aux cultures locales et aux différents styles architecturaux. Aujourd’hui, Graham Byfield possède une galerie d’art sur l’île de Minorque et exerce son activité d’artiste à plein temps.

Marcus Binney

Journaliste et écrivain éminent, Marcus Binney est très engagé dans la préservation des monuments et sites historiques. Ancien collaborateur de Country life et Landscape et correspondant de Harpers & Queen pour les problèmes d’environnement, il est correspondant du Times pour l’architecture. Auteur de plusieurs ouvrages, Marcus Binney a été fait officier de l’Order of the British Empire et a obtenu la London Conservation Medal.

À voir aussi