couverture de Chine · Bruno Barbey

Chine · Bruno Barbey

Bruno Barbey (photographies), Jean Loh (auteur)

Collections : > |

280 x 210 mm — 184 pages — 35
ISBN : 978-2-87868-183-3

C’est dans le sillage du voyage officiel du président Pompidou que Bruno Barbey découvre une Chine en pleine mutation, mais encore sous l’influence de la Révolution culturelle.
À l’époque, l’essentiel de la population porte le costume Mao et les murs sont tapissés de slogans colorés. Quelques années plus tard, le photographe est de retour, et voit déjà les effets de l’invitation de Deng Xiaoping au peuple chinois : « Enrichissez-vous. » Nankin, Suzhou, Macao, Hong-Kong, Pékin, Shanghai… Bruno Barbey est retourné en Chine à de nombreuses reprises et constaté, à chaque séjour, images à l’appui, les profondes mutations qui transformaient le pays.
Cet ouvrage rassemble une sélection de photographies prises au cours de ces quarante dernières années, il dessine le portrait d’une nation en mouvement, passée en si peu de temps d’une époque postrévolutionnaire au rang de nouveau géant économique mondial.

Bruno Barbey

Bruno Barbey est né au Maroc en 1941, et a étudié la photographie et les arts graphiques à l’École des Arts et Métiers de Vevey en Suisse. C’est en 1964 qu’il commence sa collaboration avec Magnum Photos, dont il devient membre associé en 1966, et membre à part entière en 1968. Cette même année, il réalise de nombreux reportages sur les turbulences politiques en France, et notamment sur les révoltes estudiantines à Paris.
En 1973, Bruno Barbey part pour la Chine dans le sillage du président Pompidou. Ce voyage est le premier d’une série de séjours qui émailleront sa carrière, en esquissant le portrait d’une Chine en mutation, depuis les derniers échos de la Révolution culturelle jusqu’en 2013, en passant par l’Exposition universelle de Shangaï de 2012. Entre 1979 et 1981, alors que la Pologne est à un tournant de son histoire, Bruno Barbey rassemble son travail dans le livre Pologne (Arthaud), qui remporte un grand succès.
Pendant plus de quarante ans, il a voyagé à travers les cinq continents et a été témoin de nombreux conflits mondiaux. Bien qu’il ne se soit jamais considéré comme un photographe de guerre, il a couvert les guerres civiles au Nigeria, au Viêtnam, au Moyen-Orient, au Bangladesh, au Cambodge, en Irlande, en Irak et au Koweït.
Son travail a été publié dans les principaux magazines à travers le monde. Auteur prolifique exposé tant dans les galeries que dans les musées, ses clichés ont donné lieu à la publication d’une trentaine d’ouvrages. Il a reçu de nombreux prix pour son travail, dont l’Ordre national du mérite, le Oversees Press Club Award et le University of Missouri Photojournalism Award.

Jean Loh

Jean Loh est collectionneur, éditeur, commissaire d’exposition et fondateur de la galerie Beaugeste à Shanghai, un lieu incontournable pour les passionnés de la photographie.

À voir aussi