couverture de Sicile aquarelles

Sicile aquarelles

Fabrice Moireau (aquarelliste), Édith de la Héronnière (auteur)

Collection :

26 octobre 2017290 x 250 mm — 96 pages — 30
ISBN : 978-2-87868-207-6

La Sicile, plus grande île de la Méditerranée, a de tout temps, grâce à la richesse de ses terres et à sa position stratégique, suscité l’intérêt et la convoitise. Tour à tour carthaginoise, grecque, romaine, normande, byzantine puis italienne, l’île est un modèle de variété architecturale et de cosmopolitisme. Villas romaines, palais baroques, châteaux normands et vestiges musulmans : l’architecture comme la société sicilienne montre avec fierté tous les visages que lui a légués son histoire. Principalement montagneuse, l’île est dominée par l’Etna, où naissent des massifs entrecoupés de vallées dédiées aux cultures vivrières ou à la vigne, et parsemés d’innombrables villages. Grâce à un littoral truffé de plages et des très courues îles Éoliennes, la Sicile est aussi une destination maritime d’envergure. Fabrice Moireau a arpenté des semaines durant cette Sicile aux facettes variées, tantôt de montagne et de lave, tantôt de sable et de vignes.

 

Fabrice Moireau

Fabrice Moireau, né en 1962, est diplômé de l’École nationale supérieure des Arts appliqués et des métiers d’Art. De ses nombreux voyages, il rapporte des carnets de croquis qui sont des témoignages culturels et ethnographiques. Passionné par l’architecture, les jardins et les plantes en général, son ambition est de traduire, par l’aquarelle, la subtilité des jeux de lumière et de l’atmosphère d’une rue, d’un paysage.

Édith de la Héronnière

Après des études de philosophie à la Sorbonne, où elle a été l’élève de Jankélévith, Édith de la Héronnière pratique divers métiers autour du livre et de la presse, avant de devenir la secrétaire de Maurice Clavel.
Tour à tour essayiste, journaliste ou auteur de récits et de biographies, Édith de la Héronnière a collaboré à de nombreuses revues littéraires comme la Revue des deux mondes, la Nouvelle revue française ou Traverses, tout en publiant des romans dès les années 1990. En ajoutant sa plume aux pinceaux de Fabrice Moireau, Édith de la Héronnière combine dans ce nouvel ouvrage deux de ses passions : le voyage et l’art pictural.

À voir aussi